Des polars aux Pyrénées

Le bourreau de Puigcerdà (Daniel Hernandez)

Le bourreau de Puigcerda est un polar de Daniel Hernandez publié chez Mare Nostrum.

Au cœur de la Cerdagne, à Puigcerdà, la découverte de cadavres encore chuds dans un charnier de la guerre civile précipite le commissaire de police Pere Llobregat sur le devant de la scène judiciaire, politique et médiatique espagnole.
Ce roman à l’intrigue rebondissante  et servie par une écriture contemporaine et bien rythmée nous entraîne dans une histoire où dans la société espagnole du début du XXIe siècle remonte à la surface le monde glauque des exactions franquites et du fanatisme fasciste.
Daniel Hernandez dont c’est le 7e polar nous livre là une rude aventure ou le principal protagoniste n’est pas un humain mais le garot, ce sinistre instrument d’exécution de la peine capitale très à l’honneur sous le franquisme. Avant de lire ce livre préparez-vous un peu de temps car on n’a pas envie de le refermer avant de l’avoir fini.
Le bourreau de Puigcerdà
, Daniel hernandez. Mare Nostrum polar. 235 p. 12 €

Cadavre au Tourmalet (André Breuil)

Cadavre au Tourmalet d’André Breuil se passe dans le Haut-Adour. Voilà donc que l’on découvre un randonneur foudroyé. Simple accident ? Et non, pas si simple ! Vincent Jordane, fameux détective cannois est appelé à la rescousse par le commissaire Abadie, de Tarbes. Qui est vraiment le foudroyé ? Et qui sont ces Basques qui l’ont découvert ? Sont-ils seulement de simples randonneurs ? Vincent Jordane avance à coups d’analyse et d’instinct. Au bout de son sentier l’affaire s’éclairera après de multiples rebondissements. Après Meurtre sur la croisette, l’auteur livre là son deuxième roman.
Cadavre au Tourmalet
, André Breuil. Clin d’œil Editions. 158p. 13 €

Glacé (Bernard Minier)

Bernard Minier signe chez XO un polar d’un titre hivernal : Glacé. L’action se déroule dans les Pyrénées centrales, plus exactement dans le Haut-Comminges. Une clinique psychiatrique recelant quelques énergumènes digne du film « Le Silence des agneaux », un richissime homme d’affaire, une jeune psychologue à l’esprit affûté, un flic à la Vargas, une sombre et ancienne histoire locale mettant en cause des notables : les principaux ingrédients sont posés. Un peu d’assaisonnement : action, suspense, ambiance noire, et le plat est prêt. Au final, un polar dense malheureusement trop épais pour l’avaler d’un coup. Heureusement trop épais afin qu’il en reste pour le lendemain. L’auteur nous tient en haleine, ne nous lâche pas, nous égare volontairement pour au bout du compte, nous surprendre.
Glacé
, Bernard Minier. XO Editions. 558p. 20,90 €

Ces trois ouvrages concourent pour les Prix du Salon du Livre de Bagnères.


Un commentaire

Postez un commentaire