Le gascon montagnard résiste

Trois ouvrages concourant aux prix du Salon du Livre Pyrénéen de Bagnères et publiés aux éditions Nosauts de Bigorra (IEO 65) prouvent la vigueur de la langue gasconne.

Hèch de Cansous, tome 5 (chants religieux) de Jacques Cauhapé, rassemble 103 noëls et 86 messes crées depuis le XVIe siècle en gascon béarnais.
On trouve dans l’ouvrage les partitions de ces chants ainsi que leur texte avec la traduction en français. Cet heureux travail de collectage mérite d’être salué et soutenu par tous ceux qui s’intéressent aux langues vernaculaires des Pyrénées.

En Caminant peu Lavedan de Francès Borreil est un recueil de poésie en occitan d’expression gasconne, préfacé par Francis Beigbeder et préfacé par Miqueu Pujol.

Francis Beigbeder quant à lui nous livre un recueil de contes : Condes deth Païs deras seuvas (contes de la Haute Bigorre recueillis au XIXe siècle par J.M. Dejeanne, J.F. Bladé et E. Lafforgue). L’ouvrage est illustré de dessins de Pierre Cames.
L’édition est ici bilingue. Les textes en gascon et en français étant face à face et des commentaires en français sur la graphie et la linguistique gasconnes complètent l’ensemble. De même on trouvera une analyse en français des contes de Dejeanne.


Postez un commentaire